De la semence à la commercialisation, une filière entièrement maîtrisée !

Au fur et à mesure de son histoire et de l’expérience acquise, France Champignon a su perfectionner et moderniser la culture du champignon pour devenir le premier producteur européen de champignon de Paris.

Mais encore !
Outre la culture du champignon cultivé frais, la Coopérative Agricole France Champignon est également reconnue pour son expertise agro-industrielle lui permettant de décliner une offre large de champignons transformés (appertisé, surgelé, pasteurisé) natures et élaborés. Ses unités de production modernes, certifiées par un organisme extérieur, permettent de répondre à l’ensemble des utilisations de ses clients et consommateurs.

Par ailleurs, sa filiale landaise, Champiland, enrichit l’offre de la coopérative avec la gamme des champignons sylvestres et exotiques. En organisant et en sélectionnant les cueillettes à travers le monde, Champiland  propose des champignons des bois toute l’année en frais, surgelé, séché et appertisé.

Comment ça pousse ?
Cliquez sur les différentes étapes et vous saurez tout, tout, tout sur le champignon de Paris.

L’ensemble des cultures sont certifiées par Agriconfiance.
Cet organisme extérieur s’assure, en auditant régulièrement les différents sites, du respect des bonnes pratiques culturales sur l’ensemble de la production de la Coopérative France Champignon.

en savoir plus ...

1 • Le compostage

C’est l’opération qui consiste à transformer une matière végétale peu dégradée (fumier de cheval + paille de blé), riche en germes actifs mais non utilisable directement par le champignon, en un substrat physiquement homogène et suffisamment décomposé pour que le mycelium puisse y trouver sa nourriture.

La décomposition s’effectue par le jeu de fermentations successives en évitant l’anaérobiose (conditions de vie sans oxygène).

Le compost s’obtient aujourd’hui de façon mécanisée grâce au brassage énergique de la masse, accompagné d’arrosages copieux pour favoriser l’activité des bactéries qui décomposent le fumier.

Cette décomposition déclenche une forte élévation de la température jusqu’à 60 à 70° C qui se maintient durant toute cette étape de 3 semaines.

2 • La Pasteurisation

L’achèvement du compostage se fait par des opérations de fermentation dirigées et contrôlées qui, par l’action complémentaire de chaleur, d’air et de vapeur d’eau dans des locaux hermetiquement clos, donneront, en éliminant toutes causes de maladies parasitaires, le substrat idéal pour recevoir la semence. C’est la pasteurisation ou fermentation dirigée. Elle dure 5 à 6 jours avec des températures décroissantes de 60 à 50°C.

3 • L’ensemencement

Le compost, ayant atteint un état physique, chimique et biologique favorable, est ensemencé dès que sa température descend en dessous de 25° C. Le mycelium est ainsi mélangé à la masse, d’où naissent de nombreux filaments blancs qui envahissent peu à peu le substrat.

Le mycelium est aujourd’hui développé dans nos laboratoires spécialisés d’Euromycel qui fournissent des semences indemnes de germes étrangers, à grande stabilité génétique et résistantes à certaines maladies. Diverses variétés sont présentées sur supports stériles (blé, millet) et permettent de répondre aux exigences du marché et aux exigences de culture.

4 • L'incubation

Cette étape consiste, une fois le mycelium incorporé au compost, à porter à nouveau l’ensemble à la chaleur humide dans un local clos pour lui permettre de mieux s’accrocher et de recevoir le coup de fouet nécessaire à son développement et à une fructification optimale. Cette incubation dure de 15 à 18 jours à une température de 22 à 25°C.

5 • Le gobetage

Le compost ensemencé est disposé sur des plaques ou containers et y restera jusqu’à la fin de la culture. Au préalable, on lui superpose un mélange de tuffeau et de tourbe qui constitue la terre de gobetage, destinée à maintenir un taux d’humidité spécifique à la bonne fructification.

6 • La Fructification

Après le gobetage, les containers sont alors acheminés et stockés en chambres dans des conditions atmosphériques maîtrisées.
Le champignon a besoin d’une température constante entre 12 et 16°C, d’une hygrométrie constante entre 85 à 95 % d’humidité et d’une ventilation importante (2 renouvellements d’air par heure) ; Trois facteurs clés particulièrement surveillés dans les maisons de culture de nos producteurs.

7 • La Récolte

La production du champignon ou carpophore débute environ après 20 jours de fructification, la récolte s’effectue alors de façon discontinue en "volées" quotidiennes. Les containers sont présentés aux cueilleurs qui, grâce à leur discernement et leur dextérité, ne prélèvent que les champignons «murs à points». Se succèderont plusieurs volées, la récolte s’amenuisant peu à peu, jusqu’à épuisement des containers.

8 • La désinfection

Chaque site, après livraison du compost ou fin de récolte, fait l’objet d’une désinfection totale permettant alors d’entamer une nouvelle culture après une période de vide sanitaire. Ce soin apporté aux locaux et containers évite toute propagation de maladies et garantit la sécurité alimentaire de nos produits.

Sélection manuelle et maîtrise des flux pour assurer une fraicheur optimale!

Trois «volées» successives sont récoltées sur chaque container. Les champignons sont sélectionnés et cueillis à la main par nos cueilleurs. Chaque cueilleur est formé durant trois mois afin de reconnaitre le stade optimale garantissant un champignon «Mûr à point».

Ce mode de récolte garantit le GOUT ET LA TEXTURE de nos champignons.

Des navettes régulières entre les maisons de culture et les plateformes d’expédition nous permettent d’expédier des produits fraichement cueillis.

Une filière intégrée orientée vers la satisfaction de ses clients !

Nos usines de Doué-la-fontaine, Thouars et Falaise transforment la matière première fraiche en produits appertisés, surgelés et pasteurisés. La proximité des maisons de culture permet de minimiser le délai entre récolte et transformation. Ceci constitue un ATOUT MAJEUR qui garantit la préservation organoleptique de nos champignons.

Ces unités certifiées IFS et BRC nous assurent la confiance de nos clients distributeurs à travers le monde ainsi que de nos partenaires, notamment Bonduelle, leader mondial du légume transformé.

Maîtriser la noblesse du champignon sauvage…

France Champignon s’appuie sur sa filiale landaise Champiland pour ses approvisionnements en champignons sylvestres. Leader français toutes technologies dans ce domaine, Champiland sélectionne et organise les cueillettes des champignons des bois frais. Une fois réceptionné, chaque lot est agréé et analysé avant commercialisation.

Mais pour proposer une offre permanente en s’affranchissant des saisons, Champiland a développé, à travers le monde et en complément de ses propres installations, un réseau de partenaires industriels transformant au plus proche de la cueille les champignons frais. Ainsi les approvisionneurs de Champiland partent en croisade sur tous les continents pour dénicher les plus «belles pousses» de champignons sylvestres.

Les activités de Champiland sont certifiées IFS et BRC. Chaque lot est ainsi directement traçable et soumis à un contrôle sanitaire rigoureux (bactériologique et physico-chimique) permettant de garantir la sécurité alimentaire des consommateurs. Par ailleurs, le personnel de Champiland est régulièrement formé par des mycologues afin de garantir le respect des espèces commercialisées.

files/Mobile/img_savoir_faire.jpg

Savoir-faire

Cultivés

Appertisés, surgelés, pasteurisés

Autres champignons

 

De la semence à la commercialisation, une filière entièrement maîtrisée !

 

Au fur et à mesure de son histoire et de l’expérience acquise, France Champignon a su perfectionner et moderniser la culture du champignon pour devenir le premier producteur européen de champignon de Paris.

 

Mais encore !
Outre la culture du champignon cultivé frais, la Coopérative Agricole France Champignon est également reconnue pour son expertise agro-industrielle lui permettant de décliner une offre large de champignons transformés (appertisé, surgelé, pasteurisé) natures et élaborés. Ses unités de production modernes, certifiées par un organisme extérieur, permettent de répondre à l’ensemble des utilisations de ses clients et consommateurs.

 

Par ailleurs, sa filiale landaise, Champiland, enrichit l’offre de la coopérative avec la gamme des champignons sylvestres et exotiques. En organisant et en sélectionnant les cueillettes à travers le monde, Champiland  propose des champignons des bois toute l’année en frais, surgelé, séché et appertisé.